Expositions temporaires

exposition Les Américains en Anjou en 1917


Pour commémorer l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917, le musée du Génie a proposé, du 15 au 20 septembre 2017 aux salons Curnonsky à Angers et du 27 septembre au 15 décembre 2017 au musée du génie, une exposition temporaire de septembre à décembre 2017 sur un thème peu traité, la présence des troupes américaines à Angers et dans sa région. L’Anjou a connu à la fin du premier conflit mondial une forte présence de soldats venus d’Outre-Atlantique. Des centres de formations, des régiments et un hôpital se sont ainsi installés pour trois ans et soixante-dix mille soldats sont passés par la région.

Venez avez pu découvrir  le choc culturel produit par l’arrivée des Américains sur le sol Angevin ; la confrontation entre la vie au front et la vie à « l’arrière » qui étaient intrinsèquement liées et l’épreuve physique et mentale des soldats et des familles restées à Angers.

En partenariat avec la ville d’Angers et le Musée du Génie militaire américain


Exposition "Sapeurs en OPEX"


Le musée du Génie propose du 22 juin au 13 septembre 2017 une exposition consacrée aux actions menées par les régiments du Génie ces dernières années. Un ensemble  de photographies, prises lors de leurs interventions en France et à l’étranger depuis 2013, met ainsi en valeur les sapeurs avec un message à destination du grand public : le Génie fait partie de votre quotidien. Visibles dans l’actualité au travers de sa participation aux opérations extérieures avec l’ensemble des forces françaises, les unités de l’arme côtoient également régulièrement la population en Métropole en intervenant sur les incendies, les inondations, ou les accidents. Cette multiplicité des missions, qui rend parfois difficile la compréhension de ce qu’est le Génie, est ainsi présentée dans toute sa variété et sa richesse. Les clichés présentés sont issus des fonds de l’ECPAD mais aussi des unités elles-mêmes offrant ainsi un regard « de l’intérieur » du quotidien des soldats

Exposition "Rouget de Lisle et la Marseillaise"


Du 15 février au 26 mai 2017, le musée du génie d’Angers accueille l’exposition documentaire Rouget de l’Isle et la Marseillaise. Conçue et réalisée par le musée de l’Armée et exposée dernièrement sur les piliers de la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides, elle commémore les 180 ans de la mort de Rouget de l’Isle, en 1836, et s’inscrit dans la saison culturelle, scientifique et pédagogique autour de La Marseillaise organisée en partenariat par le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale.

Pour réaliser cette exposition le musée de l’Armée a puisé dans ses fonds documentaires et ses collections. Plusieurs institutions partenaires ont également contribué à la réunion de documents issus de leurs fonds : l’établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), le service historique de la Défense (SHD), la bibliothèque de documentation internationale contemporaine de l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense (BDIC), le service archives documentation patrimoine de Choisy-Le-Roi, le musée Rouget de l’Isle de Lons-le-Saunier, la documentation / photothèque des musées de Strasbourg.

22 panneaux illustrés sont ainsi présentés, accompagnés d’objets sortis des réserves du musée, abordant la création et le destin du célèbre chant militaire, La Marseillaise, et de son auteur.

Exposition "Ils sortent de leur (s) réserve (s)"


 

 

 

 

Il a été présenté au musée du génie, une exposition originale "Ils sortent de leur réserve", des objets répartis en différentes vitrines. Des coiffures, shako, bicorne, képi et chapeau d'officier d'État-Major. Des récompenses pour petits et grands, médailles, souvenirs philatéliques, images "chromo". Des fanions brodés au fil d'or. Un mouchoir d'instruction fin 19ème siècle avec les effets de paquetage pour les revues de détail. "Là-bas", éléments vestimentaires et photographiques militaires au Maghreb. Une tenue de gala pour officier des années 1950.